L’Union Européenne adopte des sanctions contre la Corée du Nord

Dû à la grandissante tension en Corée du Nord, l’Union Européenne a récemment décidé de renforcer et appliquer de nouvelles mesures pour forcer le gouvernement de la Corée du Nord à respecter ses obligations.

Article available in English | Artículo disponible en Español

Article original publié le 21/10/2017

Après les évènements qui viennent d’avoir lieu, le Conseil des affaires étrangères a décidé d’appliquer de nouvelles mesures à partir du 16 octobre.

Ces nouvelles mesures incluent une interdiction totale d’investissements de la part de l’Union Européenne. Ceci veut dire en pratique qu’il y aura une réduction de l’étroite marge existante : il sera absolument interdit la vente de produits de pétrole raffiné et pétrole cru et les sommes transférables par les individuels vers la Corée du Nord seront réduites de 15 000€ à 5 000€. Il est aussi suspecté que ces remises d’argent sont utilisées pour financer les programmes nucléaires et des missiles balistiques.

Les États membres se sont aussi mis d’accord pour ne pas renouveler les autorisations de travail pour les nationaux Nord-Coréens, excepté les refugiées.

Quant aux transferts d’argent qu’on soupçonne d’être utilisés pour financer le programme nucléaire de la Corée du Nord, le gouvernement Danois a ouvert une enquête pour élucider si le gouvernement Nord-coréen avait obligé des travailleurs Nord-Coréens de travailler dans un chantier naval en Pologne chargé de construire un navire pour la marine danoise. 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*