Puigdemont s’avoue vaincu

European People's Party [CC BY 2.0], via Wikimedia Commons

Après plusieurs semaines très tendues aussi bien au sein du gouvernement catalan qu’au sein du gouvernement espagnol, Puigdemont vient d’accepter sa défaite.

Article available in English | Artículo disponible en Español

Article original publié le 26/10/2017

Durant ces deux derniers jours, Puigdemont a assisté à plusieurs réunions, probablement à la recherche d’une solution au problème qu’il a lui-même créé. Après plusieurs menaces de démission de la part de quelques membres des partis politiques qui le soutiennent et des accusations de trahison de la part d’étudiants et membres des partis indépendantistes, il a décidé de laisser la voie libre à l’application de l’Article 155.

Pendant ce temps-là, le Sénat a étudié la proposition du Gouvernement concernant l’application de l’Article 155.

Depuis sa dernière apparition publique, le président catalan a fait plusieurs déclarations affirmant qu’ils ont étudié toutes les voies disponibles avant de prendre leur décision et qu’il sera impossible de reprocher aux Catalans de ne pas vouloir dialoguer. En d’autres termes, les Catalans continuent avec leur propagande toxique, accusant le Gouvernement espagnol d’être la cause de tous leurs problèmes. Rien d’inhabituel. 

​Plus sur ce sujet:

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*